La programmation de la 33e édition des Nuits d'Afrique, comme une bonne boîte de chocolats !

Comme tous les ans, avec l'équipe, nous nous sommes encore une fois prêtés au jeu du dévoilement de la programmation des nuits d'Afrique. Force est de constater que cette année, les petits plats ont été mis dans les grands! Une programmation riche et une révision des dossiers de presse qui offrent une lecture d'une clarté jamais égalée jusqu'alors dans les nuits d'Afrique nous ont été offerts. Une pléthore d'artistes inspirés et inspirants, en allant du pur rythme traditionnel africain au mélange de rythmes traditionnels africain et de musique électro


Nous avons donc décidé cette année de, oui vous mettre les liens et le nom des artistes intéressants, mais surtout de faire le focus sur l'équipe et la 33e édition des nuits d'Afrique en intérieur, ce qui vous donnera une vision totalement différente du vécu habituel qui revient à tous les ans. Dans la série des grands évènements, premier coup de cœur de l’équipe Twins, le concert d’ouverture du festival, Salif Keita, artiste de 70 ans du Mali, connu et tant attendu de tous. Cet homme semble détenir une expérience de vie et un parcours pour lequel il est reconnu de ses pairs. 50 ans de carrière ce n'est pas rien… à ne pas manquer, jeudi le 11 juillet au MTelus, à 20h30. Toujours dans la série des grands évènements, Systema Solar qui nous vient de la Colombie, se produira au Théâtre Fairmont. Leur prestation festive enflammera le public avec des rythmes électro-funk, cumbia, etc. pour le plaisir de ceux qui seront au rendez vous vendredi, à 20h30. Pour poursuivre et pour ceux qui aiment danser et se dégourdir les jambes, notre attention s’est tournée vers Coco Em, originaire du Kenya. Une soirée à saveur d’Afrohouse est présentée à la salle Le Ministère vendredi également mais cette fois-ci à 22h.

Dans la série Voix du Monde, Valérie Ekoumè du Cameroun nous semble une artiste à découvrir. Le court vidéo de présentation dévoilé lors de la soirée nous a donné envie de mieux la connaître et d’aller à la rencontre de cette artiste, mardi le 16 juillet à 20h30, au Club Balattou. Finalement, nous avons retenu et souhaitons participer à la Soirée Urban Africa où les Banlieuz’Art seront présents, jeudi le 18 juillet à la salle LaTulipe, à 20h. Le dynamisme reflété dans leur vidéo de présentation nous a donné sans aucun doute, le goût du rythme et de la danse. Un avantage tarifaire indéniable au Festival des Nuits d’Afrique est là possibilité de faire l’achat de forfait spectacles à coût moindre, soit 3 concerts pour 70$ ou 5 concerts pour 100$ ce qui est plus que respectable pour des productions en salle. Nous avons somme toute très hâte de vous retrouvez là-bas afin de fêter cette belle culture africaine qui fait vibrer les québécois depuis plus de 33 ans.


Article de: Linda Brodeur

Flériag Xavier