Passage au parterre des Nuits d'Afrique par une belle fin de journée ensoleillée !



Profitant d'une de ces superbes journées d’été que nous sommes choyés d'avoir cette année, nous sommes allés profiter des spectacles du parterre du FINA (Festival International des Nuits d’Afrique) un samedi en tout début de soirée. Malgré la chaleur accablante, l'ambiance était au rendez-vous!


Le groupe Unik

qui se produisait sur la scène TD débordait d’énergie malgré le soleil qui les aveuglaient. La foule rassemblée pour l'occasion s’étalait sur tout le parterre, certains aux premières loges dansaient, d'autres profitaient des tables de pique-nique pour savourer leur souper, acheté dans l'une des concessions présentes sur place, et d'autres encore fouinaient au Marché Tombouctou afin de trouver des trésors!


Le site est plutôt concis mais l'alternance des spectacles entre les deux scènes permet d’éviter que l'ambiance sonore ne devienne trop cacophonique. La programmation est également bien diversifiée, offrant des spectacles autant que des ateliers et appelant beaucoup le public à participer. Les concessions alimentaires sont peu nombreuses mais offrent des menus variés et tout à fait dans le thème du festival. Le marché est pour sa part très fourni mais pas très praticable, les allées étant plutôt étroites et peu définies. Le soleil et la température élevée étaient particulièrement écrasants en cette fin de soirée et le manque flagrant d’ombre sur le site n’aidait pas du tout.


La zone famille est pour sa part très intéressante, offre un petit espace ombragé avec coussins pour se reposer, des jeux de blocs, des ateliers de dessin et de création de bijoux ainsi que du maquillage et des ballons. Seul petit hic, la zone est dans un secteur où on retrouve plusieurs marches ce qui en rends l’accès un peu compliqué avec une poussette. Somme toute, un lieu moyennement adapté à autre chose que des spectacles, mais une belle expérience, une très bonne ambiance et beaucoup de plaisir pour toute la famille.


Entre temps nous avons aussi eu la chance de faire un bout d'interview avec le groupe Berbanya qui, après une prestation haute en couleur sous le soleil du petit parterre de Montréal avec un tout nouveau répertoire agrémenté des titres phare du groupe, nous a dévoilé être en préparation d'un nouvel album dont la sortie est prévue entre la fin de cet année et l'année prochaine (info à prendre au conditionnel bien sûr) !

La p'tit info :


Lors de notre périple, nous avons croisé pas mal de concession de restauration, toutes avec une formule différente et variée. Du stand de bretzel (Bavarois), SEC au gros sel, au Pâté Jamaïcain suivi d'un mini cake coco cannelle SEC ENCORE (Jamaique), en passant par le stand de Saveur Soleil (Martinique/Guadeloupe) qui nous a servi un colombo de poulet (alors qu'un cabri était annoncé) un peu TROP LÉGER en SAVEUR. Nous sommes alors tombés sans trop de conviction sur le stand de PAPISS (qui selon nous devrait être là tous les ans), un Malien qui nous offre une expérience culinaire hors du commun, le tout en famille. Car oui, la concession est un resto éphémère donc ne cherchez pas à le joindre hors festival car il ne sera pas facile a croiser. Ceci étant dit, nous avons pu goûter l'ensemble de son menu et nous sommes tombés en AMOUR inconditionnellement avec son plat de Mafé cuisiné pendant de longues heures par la maman... Nous pouvons vous le confirmer, la cuisine de maman et toujours la meilleure! Donc de grâce Mr.Touré, faites en sorte qu'il soit là tous les ans pour le plaisir de nos papilles gustatives. Nous avons finalement terminé notre tour du monde culinaire avec un véritable café offert pas un Éco-Barrista qui nous a proposé une gamme de café de grande qualité avec un système qui utilise la force mécanique manuelle (dans ce cas des pédales) pour chauffer son eau et infuser le café!

source:

-Dossier Twins Team

crédit photo:

-Lindy Photography

Plus d'info sur OPAL:


#nuitdAfrique2018 #Montréal #FINA2018

18 vues