Première mondiale : Alkebulan Avec: Sergio Pererê (Brésil) Flavia Coelho (Brésil) Zal Sissokho (Séné


Le projet musical Alkebulan sera présenté en première mondiale dans la série Prestige de la 32e édition du Festival International Nuits d'Afrique, le 17 juillet à 20 h au Cabaret Lion d'Or.

SÉRIE PRESTIGE | Présentée par RADIO VM


Des univers feutrés qui nous font vivre des moments de grâce.

Ce spectacle a été initié par un collectif d’artistes internationaux réunis autour de Sergio Pererê (Brésil) et de Zal Sissokho (Sénégal-Qc) auquel s’est rajoutée, la chanteuse Flavia Coelho (Brésil), en remplacement de l’artiste Mû Mbana. Alkebulan, terre d’humanité, était, à l’origine du monde, le nom donné au continent africain par ses premiers habitants. Au-delà de l'histoire, c'est la question de l'identité culturelle noire qui est posée. Dans une véritable communion spirituelle, les artistes d’Alkebulan unissent leur voix pour rendre hommage à leurs racines africaines communes. Avec leurs instruments de musique traditionnels, ils nous révèlent la profondeur de l’histoire et l’héritage laissé au monde par les peuples asservis, de l’Afrique jusqu’en Amérique. Avec chacun leur identité propre, la rencontre de ces artistes de grand talent, reconnus internationalement, offriront une performance d’exception, placé sous le signe de l’authenticité.

À PROPOS DES ARTISTES

Musicien, chanteur, auteur-compositeur et multi-instrumentiste, Sergio Pererê est un interprète unique en son genre. Guitare, djembe, charango, violon : sa maîtrise de plusieurs instruments, outre les percussions, le classe d’emblée parmi les musiciens hors normes. À cela s’ajoute ses qualités d’auteur, dont les compositions ont été enregistrées par de nombreux studios et chantées par des artistes comme John Bosco, Milton Nascimento, Chico César et Vander Lee. Comme ses ancêtres du peuple mandingue, le griot sénégalais Zal Sissokho, était prédestiné à chanter et à jouer de la kora. Arrivé à Montréal en 1999 il a vite pris sa place dans le paysage musical montréalais. En plus de mener une carrière solo, notamment avec son groupe Buntalo, il ne cesse de multiplier les collaborations artistiques, de Richard Séguin au Frères Diouf, Celso Machado, Constantinople et bien d’autres. Sergio Pererê et Zal Sissokho n’en sont pas à leur première collaboration artistique. On se souviendra du spectacle Famalê qui avait fait vibrer le public du Festival international des Nuits d’Afrique en 2015.

Originaire de Rio de Janeiro, la chanteuse Flavia Coelho a fait ses premiers pas sur scène dès l’âge de 14 ans puisant dans le reggae, les rythmes brésiliens et les sonorités traditionnelles du Nordeste. Installée à Paris depuis une dizaine d’année, elle compte aujourd’hui trois albums et de nombreuses collaborations, notamment Tony Allen et le chanteur Patrice Bart-Williams. Dans un autre registre musical, Flavia Coelho sera également en tête d’affiche avec sa bossa muffin, sur la scène extérieure du festival le mercredi 18 juillet.

INFO – BILLETTERIE Pour plus d’informations sur les spectacles, la billetterie et les forfaits : festivalnuitsdafrique.com

#nuitdAfrique2018

12 vues