Hommage à la kora


Ayant une passion commune, ils espèrent un jour collaborer ensemble. Le spectacle Hommage à la kora, une production de Nuits d’Afrique, les réunira sur la scène du Gesù, le 3 février prochain à 20h. 


vidéo clip ici Le musicien sud-africain, Derek Gripper est le premier artiste à avoir réussi l’exploit de transposer sur un instrument à 6 cordes, la guitare, la richesse instrumentale des grands maîtres de la kora, cette harpe africaine à 21 cordes. C’est dans un esprit respectueux que Gripper a adapté les œuvres complexes jouées à la kora par les plus grands maîtres mandingues tels que Toumani Diabaté ou Ballaké Sissoko. Impressionné par le résultat, Toumani Diabaté l’a même qualifié de « son jumeau blanc » et l’invitait à collaborer avec lui au Mali au Festival Acoustik Bamako, en 2016. Issu d'une grande lignée de griots, Zal Sissokho était prédestiné à chanter et à jouer de la kora. L'artiste sénégalais basé à Montréal a acquis, au fil du temps, une notoriété internationale 


0 vue